vendredi, 10 mars 2017 09:59

Valeurs mobilières - Perspectives et convictions...

Malgré des perspectives de croissance 2017 plutôt positives, il convient de garder à l’esprit certains points de vigilance : les tentations protectionnistes du président Trump et les difficultés budgétaires de mise en œuvre de son programme, les échéances électorales européennes ou encore les conséquences du Brexit.

 

Pour autant, la croissance mondiale semble connaître une accélération, modeste à ce stade, mais soutenue par des signaux positifs convergents :

  • Une amélioration des indicateurs macroéconomiques,
  • Une reprise sensible des anticipations d’inflation,
  • Une hausse des taux.

Ainsi, l’expansion aux Etats-Unis s’accélère, toujours tirée par la consommation interne, tandis que la Chine montre à la fois une maîtrise du ralentissement attendu de sa croissance et un véritable rééquilibrage entre exportations et consommation au sein de son économie.

La zone euro reste sous la menace d’un évènement électoral négatif mais connaît néanmoins des signes d’amélioration tangible. La poursuite de la baisse du taux de chômage constituera un facteur de soutien important pour les revenus des ménages, assurant ainsi un socle de croissance par la consommation. Enfin, le Royaume-Uni est à ce jour étonnement résilient à la perspective du Brexit.

 

La Réserve Fédérale américaine est venue, le mois dernier, conforter ces attentes positives avec un rythme de normalisation des taux monétaires aux US prévu en accélération à partir de 2017. 

La BCE, quant à elle, a annoncé un tournant majeur de sa politique monétaire. La réduction, certes prudente, du montant de ses achats d’actifs est un premier pas dans l’inflexion de son programme de Quantitative Easing qui devrait diminuer progressivement au cours des deux prochaines années.

 

Au regard de ces éléments, Jean-Luc Hivert, CIO Fixed Income & Cross Asset et Laurent Jacquier Laforge, CIO Equities partagent leurs convictions pour 2017.

Media

Connectez-vous pour commenter