FCPR (Fonds Commun de Placement à Risque)

Qu’est-ce qu’un fonds commun de placement à risque (FCPR) ?

Le FCPR est un produit de gestion collective (OPC) composé en majorité de titres d’entreprises non cotées en bourse. C’est un fonds dit de « capital investissement. ». Il existe 3 catégories :

  • les FCPR classiques, (fonds communs de placement à risques), qui sont investis en titres d’entreprises non cotées en bourse à hauteur de 50 % minimum,
  • les FCPI (fonds commun de placement dans l’innovation), qui sont investis en titres de sociétés innovantes non cotées en bourse à hauteur de 60 % minimum,
  • les FIP (fonds d’investissement de proximité), qui sont investis dans des PME régionales non cotées en bourse à hauteur de 60 % minimum.

Certains FCPR dits « allégés » ne peuvent s’adresser qu’à des investisseurs qualifiés.

Pour souscrire des parts de FCPR, vous devez impérativement vous référer à la période de souscription du fonds qui est prévue dans le document d’information.

Qu’est-ce le capital investissement ?

Le capital investissement ou private equity est la prise de participations dans des sociétés non cotées en bourse, afin de permettre le financement de leur démarrage, de leur développement ou encore de leur transmission/cession.

Vous pouvez investir dans ces sociétés non cotées, comme des PME et PMI, grâce à trois types de fonds de capital investissement : les FCPR, les FCPI et les FIP.

Les FCPI et les FIP sont deux catégories spécifiques de FCPR. Ces fonds sont soumis à l’agrément de l’AMF et doivent être proposés par des sociétés de gestion également agréées par l’AMF.

Le capital investissement peut s’avérer très risqué. En contrepartie de cette prise de risque, vous pouvez potentiellement obtenir des performances avantageuses et bénéficier de réductions fiscales.

Comment investir dans des FCPR ?

Vous pouvez acheter des parts de fonds de capital investissement avec un compte-titres, un PEA et un PEA PME-ETI (selon l’éligibilité des fonds) et parfois sous forme d’unités de compte dans un contrat d’assurance-vie.

Le règlement d’un fonds de capital investissement peut prévoir une ou plusieurs périodes de souscription ayant une durée déterminée. En dehors de ces périodes, il vous est impossible de souscrire des parts du fonds.

Si vous souhaitez récupérer votre argent, il est impossible d’obtenir le rachat de vos parts de FCPR pendant la durée de vie du fonds (qui peut aller jusqu’à 10 ans, voire plus), même au-delà du délai « fiscal » de 5 ans (durée minimale prévue pour bénéficier des avantages fiscaux). Pour racheter vos parts, vous devez donc attendre la dissolution du fonds, qui a lieu après une phase de « désinvestissement » (revente des actions des sociétés) qui peut prendre plusieurs années.

A savoir ! Le capital investissement sous forme de holding

Le placement en capital investissement peut également se faire sous forme de holding, qui va investir son portefeuille en titres de PME non cotées. Si la holding permet de bénéficier des mêmes avantages fiscaux, les risques sont encore plus élevés que pour un investissement via un FCPR. En cas d’offre au public, un prospectus visé par l’AMF doit obligatoirement être remis aux investisseurs.