Sofitvciné 4 (SOFI0086)

Arobas Finance vous conseille d'investir dans le Sofitvciné 4 - Média Finance Partners et ainsi de profitez d'une réduction d'impôts de 36% de votre investissement.

Liquidé

Sofitvciné 4

Média Finance Partners

Nature du produit
SOFICA
Visa Amf
SOF20150005
Date d'agrément
02/10/2015
Montant minimal
5000 €
Taux de réduction IR
36,00 %
Date de liquidation
31/12/2015
Frais de gestion
2,01 %
Droits d'entrée
0 %
Durée de placement conseillé
5 ans
Profil de risque et de rendement
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

La SOFICA SOFITVCINE 4 est une SOFICA indépendante qui bénéficie du taux de réduction d'impôt le plus élevé : 36 % pour les souscriptions réalisées en 2015.

La SOFICA SOFITVCINE 4 est la SOFICA qui dispose de la 2nde plus grosse enveloppe de capitaux à lever en 2015.

MEDIA FINANCE PARTNERS

  • Forme juridique : SARL au capital de 1,000.00 €
    Actifs sous gestion : 16,800,000 € au 25/09/2015
    Nombre de collaborateurs : 4

     Le capital de la société est détenu à 100% par sa fondatrice, Danielle Kadeyan.

    La société Media Finance Partners, représentée par sa gérante, Danielle KADEYAN, est une société de conseil en investissement, de gestion et exploitation des droits dans le secteur des actifs cinématographiques et audiovisuels.

    Depuis janvier 2013, Media Finance Partners a exclusivement assisté et conseillé les SOFICA SOFITVCINE, SOFITVCINE 2 et SOFITVCINE 3 dans le cadre de conventions d’assistance et prestation de services conclues entre ces sociétés.

     Les SOFICA SOFITVCINE, SOFITVCINE 2 et SOFITVCINE 3 ont levé chaque année l'intégralité de leurs enveloppes allouées (4 M€ en 2012 - 5,5 M€ en 2013 – 7,3 M€ en 2014). SOFITVCINE a d'ailleurs été parmi les premières SOFICA dont la commercialisation a dû être close par anticipation en raison de la sur-souscription. En 3 ans, Media Finance Partners,  est devenu le 2ème acteur du marché en terme de gestion de sofica.

La gestion de SOFITVCINE 4 :

L’ensemble des investissements sont réalisés grâce au réseau de producteurs et tous les principaux intervenants du secteur avec lesquels l’équipe de gestion entretient des liens privilégiés depuis plus de 25 ans et une absence de conflits d’intérêts.

Cette stratégie bénéficie aussi de  la compétence des membres d’un Comité d’Investissement composé de 11 experts du secteur cinématographique et audiovisuel qui ont accepté de mettre leurs talents et leur expérience au service des actionnaires de la SOFICA SOFITVCINE 4. Ce Comité d’Investissement a été constitué de manière à couvrir tous les aspects d’une œuvre et évaluer son véritable potentiel en profitant pleinement de la diversité des compétences et de l’expérience de ses 11 membres. Car les recettes associées à un projet, ce n’est pas seulement la Salle France, ce sont aussi la vidéo, la VOD, la Pay TV, la TV gratuite, l’Export.

Composition du comité d’investissement :

  • -       Danielle KADEYAN Fondateur

    -       Léonard GLOWINSKI Fondateur et Président de 22h22 Productions, Ancien directeur du Groupe Studio Canal

    -       Nathalie TOULZA-MADAR Directrice générale de TF1 FILMS PRODUCTION, la filiale de coproduction cinéma du groupe TF1

    -       Malika ABDELLAOUI Directrice des Ventes TV/VOD France pour le Groupe EUROPACORP

    -       Cécile FELSENBERG Agent artistique dans le secteur cinématographique et audiovisuel et co-fondatrice de l’agence UBBA

    -       Valérie MUSSAULT Directeur de la Banque BESV en charge du Département Cinéma et Audiovisuel

    -       Boris DUCHESNAY  Directeur des Programmes Orange Cinéma Séries (OCS)

    -       Thierry KLIFA Scénariste et réalisateur

    -       Jean-Philippe TIREL Ancien directeur général de Wild Bunch Distribution, Président de SELECTIVE FUND.

    -       Eric GARNET Président de GO-N PRODUCTION, Producteur de séries d’animation

    -       Dimitri STEPHANIDES Spécialiste des ventes export et directeur général de WTF, une société d’acquisitions de films

Chiffres clés des SOFICA SOFITVCINE 

  • Nombre de films financés en 2013 et 2014         : 40 films cinéma
  • Nombre de films sélectionnés Festivals              : 20 films et 4 séries TV
  • Nombre de récompenses / prix Cinéma             : 19 films
  • Nombre de projets étudiés par an                    : + 200 projets                         
  • % investissements avec clause de rachat          : 40% (levée 2015)       
  • Levée de fonds cumulée SOFICA                      : 16,8 millions €
  • Depuis début 2015, 31 films dont 8 films français ont dépassé le million d’entrées. Deux d’entre eux ont été financés par les SOFICA SOFITVCINE.

 Cette performance pour les Sofica SOFITVCINE a été possible grâce à :

 -          Une gestion rigoureuse des investissements;

-          Un accès au 1er rang aux projets des principaux producteurs;

-          Un savoir-faire reconnu dans le financement de la production audiovisuelle/cinématographique;

-          Un objectif clair de préservation du capital investi;

-          Des succès commerciaux et critiques.

La politique d’investissement de SOFITVCINE 4 :

  • Assurer une rentabilité prévisible et une valeur patrimoniale.
  • Réduire au maximum la volatilité de ses investissements.
  • Limiter le risque de pertes en capital en s’assurant au maximum, des recettes d’exploitation au 1er euro
  • S’appuyer  sur un modèle économique ultra spécialisé.
  • Profiter d’un marché dynamique en expansion.
  • Respecter les engagements pris dans la demande d’agrément 2015 : DGFiP, ratios d’investissements etc.

Les investissements de la SOFICA SOFITVCINE 4 seront dirigés vers :

  • des productions sur les segments les plus porteurs (films comédie et grand public ; films du milieu dont les budgets se situent entre 5 - 8 million € ; attention toute particulière sur la qualité du distributeur salle),
  • des investissements dans l’audiovisuel (en particulier des séries télévisées et programme jeunesse) qui offrent une grande visibilité de recettes et potentiel fort à l’international.  

SOFITVCINE 4 privilégiera les meilleurs couloirs de recettes, y compris parallèles aux couloirs de remontée des minima garantis, avec une répartition des risques sur l’ensemble des modes d’exploitation (domestique – étranger) visant à préserver le capital investi.

 a SOFICA SOFITVCINE 4 est une SOFICA adossée à hauteur de 40 % de ses investissements. Ces investissements dits adossés bénéficient, de la part du producteur, d'un engagement de rachat à un prix convenu d’avance supérieur ou égal au montant nominal de l'investissement réalisé. Les 10 partenaires sont des producteurs  de premier plan, leader dans l’audiovisuel et le cinéma et ont été sélectionnés pour leur qualité de production et stabilité avec une attention toute particulière à la diversification des risques.  

La SOFICA SOFITVCINE 4 consacrera d’autre part au moins 15 % de ses investissements sous la forme de souscription au capital de sociétés de production cinématographiques ou audiovisuelles.

La SOFICA SOFITVCINE 4 récupérera ainsi le produit de son investissement dès la mise en production des films ou de la série TV. Ce profil de rentabilité / risque attractif justifie le montant de la réduction 

Les revenus de la SOFICA sont encaissés directement auprès des sociétés exploitant les films dans le monde entier.

Pourquoi la SOFICA SOFITVCINE 4 ?

         Un dispositif encadré et transparent

A l’inverse d’autres dispositifs fiscaux nettement moins transparents en termes d’investissements, les SOFICA font l’objet d’un contrôle très strict des Pouvoirs Publics (via une triple tutelle : CNC, DGFiP, AMF), qui leur alloue une enveloppe de collecte annuelle. 

         Un outil de défiscalisation à la portée de tous

L’avantage fiscal repose sur une réduction d’impôt sur le revenu, indépendante du taux marginal d’imposition. 

         Risque faible et rentabilité sécurisée

 SOFITVCINE 4 est un outil de défiscalisation, peu volatile et dé-corrélé des marchés financiers. Les SOFICA font d’ailleurs partie des 16 niches fiscales considérées comme les plus efficaces. (Source : Rapport de l’Inspection Générale des Finances – 2011 et Rapport de la Cour des Comptes – Avril 2014). La politique de SOFITVCINE 4 est de pratiquer une forte diversification tant sur les investissements adossés avec garantie de rachat que sur les investissements dits à risque. Ils sont rigoureusement sélectionnés : de 15 à 25 investissements par SOFICA en moyenne sur un total de 250 projets consultés par an. Le mécanisme d'adossement limite le risque. Celui-ci permet à SOFITVCINE 4 de négocier avec le producteur une garantie de rachat d'un investissement dans un film spécifique AU MINIMUM à sa valeur d'origine (40 % de l'actif). Un vrai coussin d'amortissement totalement déconnecté de l’exploitation commerciale du Film.

         Un investissement dans un secteur porteur

L’industrie cinématographique et audiovisuelle française se porte bien : en 2014, la fréquentation des salles de cinéma augmente de 7.7% et dépasse les 200 millions d’entrées. Avec 208.43 millions de spectateurs, il s’agit du deuxième plus haut niveau depuis 47 ans (211.5 millions d’entrées en 1967 et 217.2 millions en 2011). En 2014, les trois plus importants succès de l’année au box-office sont des films français. Par ailleurs, l’exportation des programmes audiovisuels français a battu un record historique en 2014, en augmentation de 12.1% par rapport à 2013.  Les revenus générés par l’exploitation de films distribués sont largement diversifiés et étalés dans le temps : salles France, ventes internationales, vidéo, télévision, séries TV, VOD…

  Cette fiche est établie sur la base des informations fournies par nos partenaires et ne constitue en aucun cas un document contractuel

A compter du 1er janvier 2017, le taux de réduction est de 48% du montant de votre souscription (pour les SOFICA qui investissent 10% dans le capital de société de réalisation). Les SOFICA sont cumulables avec les FCPI et FIP.

Double limite de souscription: 25% du revenu net imposable et 18 000€. La souscription pour un montant de 18 000€ au capital d'une SOFICA permet une réduction d'impôt maximum de 8 640€.

CONTRAINTES A RESPECTER

Vous devez conserver vos SOFICA pendant 5 ans pour bénéficier de l'avantage fiscal.

Imposition des plus-values : La fiscalité des plus-values des valeurs mobilières s'appliquent soit la Flat taxe ou Prélèvement Forfaitaire Unique. 

Les moins-values sont reportables et viennent en déduction de plus-values éventuelles réalisées sur d'autres valeurs mobilières.

Exemple :
Revenu net global déclaré à en N=80000€
Plafonnement des souscriptions retenues : 80000 x 25% = 20000€
Souscription d'une SOFICA en novembre N de 20000€
Plafonnement dans la limite du maximum retenu soit 18 000€.
Réduction d'impôt obtenue : 18 000€ x 48% = 8 640€

Attention : Pour une même souscription, la réduction d'impôt pour souscription au capital d'une SOFICA ne peut donner lieu à la réduction d'impôt pour souscription au capital de PME, ni à la déduction des pertes en capital en cas de disparition de la société.

PLAFONNEMENT GLOBAL DES NICHES FISCALES

Nous vous rappelons qu'il existe un plafonnement général de votre imposition sur le revenu, qui a été modifié par la dernière loi de finance applicable en N (limité à 10 000€). Vous devez lors de vos souscriptions faire attention à cela dans vos calculs. Les SOFICA ont un plafond particulier maximum de 18 000€.

Impôt sur les sociétés

Pour l'établissement de l'impôt sur les sociétés, les entreprises peuvent pratiquer, dès l'année de réalisation de l'investissement, un amortissement exceptionnel égal à 50 % du montant des sommes effectivement versées pour la souscription au capital des sociétés définies à l'article 238 bis HE. (non plafonné) Art. 217 sep du Code Général des Impôts

Détails des articles :

Pour plus d'information, consultez le BOFIP : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1371-PGP.html

Les performances passées ne préjugent en rien des performances futures

Les SOFICA sont des sociétés anonymes et sont donc par nature risqués. Ils s'adressent à une clientèle avertie des risques liés aux investissements dans des sociétés non cotées. En investissant dans les SOFICA, vous risquez une perte en capital.

Recommandations AMF : Facteurs de risques

Ce document n’est pas contractuel ni exhaustif. Il est impératif de se reporter au Prospectus d’information avant toute souscription. Investir dans une SOFICA est un placement à risque dont le risque doit être apprécié en tenant compte des avantages fiscaux. Il est important de noter qu’il existe un plafonnement global de l’avantage fiscal procuré par un certain nombre de réductions ou de crédits d’impôt accordés au titre des dépenses payées, des investissements réalisés ou des aides octroyées, dont les souscriptions au capital de SOFICA font partie. Les limites de ce dispositif sont fixées, pour l’année et d’après la dernière loi de finances qui a institué un plafonnement global dit “Plafonnement des niches fiscales”, à 10 000€ majorés de 25% du revenu net global du foyer de l’investisseur. Ainsi, avant de souscrire un produit, l’investisseur doit s’assurer qu’il correspond à sa situation fiscale.

Il s'agit d'un placement à risque dont le rendement potentiel doit être apprécié en tenant compte des avantages fiscaux. Il est rappelé que les sommes versées en vue de la souscription en numéraire au capital d'une SOFICA donnent droit à une réduction d'impôt sur le revenu des personnes physiques à hauteur de 48% si les SOFICA, s'engagent à réaliser au minimum 10% de ses investissements par souscription au capital de sociétés de production cinématographique ou audiovisuelle, dans la double limite de 25% du revenu net imposable et 18 000€ par foyer fiscal.

Les possibilités pratiques de cession sont limitées. Au titre de la loi du 11 juillet 1985, la cession des titres, à leur propre initiative et en trouvant eux-mêmes une contrepartie, avant l’expiration d’un délai de cinq ans à dater de leur souscription fera perdre aux souscripteurs personnes physiques les avantages fiscaux dont ils auront bénéficié. L’existence d’un marché des actions obtenu par admission des titres à la Cote d’un marché réglementé NYSE EURONEXT, dépendra de la rentabilité potentielle de la SOFICA dans un secteur dont la rentabilité est aléatoire.

Il s’agit d’un placement dont la durée de blocage sera en principe, s’il n’y a pas de marché secondaire, égale à la durée de vie de la société, soit 10 ans, sauf dissolution anticipée qui ne pourra intervenir qu’avec l’accord du Ministre du Budget, des Comptes Publics et de la Réforme de l’État à compter d’une durée minimale de 5 ans. L’activité des SOFICA s’exerce dans un domaine présentant un caractère aléatoire, en conséquence, la rentabilité potentielle du placement résulte avant tout de la politique de gestion de chaque SOFICA.

Il est précisé que les actions de SOFICA ne font pas l’objet d’une garantie de rachat et que les SOFICA supporteront outre des frais de gestion annuels une commission de surperformance variable à l’issue de sa cinquième année d’existence et qui sont décrites au prospectus. L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que ces frais pourront être prélevés même en cas de perte pour les investisseurs.

Il appartient aux souscripteurs et actionnaires de se tenir informés de toute modification du régime fiscal des SOFICA ou de leurs souscripteurs, qui pourront intervenir ultérieurement.

En outre, Les SOFICA qui investissent leurs enveloppes d’investissement dans des contrats d’adossement avec des sociétés de production d’oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles. C'est-à-dire que les SOFICA bénéficieront pour ces investissements d’un engagement de rachat par la société de production, sans garantie bancaire, des parts détenues par les SOFICA sur l’oeuvre concernée. Les SOFICA ne tireront aucun profit de la revente des investissements adossés, qui supporteront les frais de gestion de la SOFICA au même titre que les investissements non adossés. Ces investissements adossés ne feront pas l’objet d’une garantie bancaire permettant d’en sécuriser le paiement.

Risque de perte en capital : le Fonds ne bénéficie d’aucune garantie ni protection, il se peut donc que le capital initialement investi ne soit pas restitué. La valeur des Actifs du Fonds dépendra de l’évolution et de l’aléa des actifs sous-jacents (plus particulièrement de la valeur des actifs des Sociétés du Portefeuille), et aucune garantie ne peut être donnée sur leur rentabilité future. Les performances passées des Actifs du Fonds ne préjugent pas de leurs performances futures. Les Investisseurs potentiels ne doivent pas réaliser un investissement dans le Fonds s’ils ne sont pas en mesure de supporter les conséquences d’une telle perte. Il est ainsi vivement recommandé aux Investisseurs potentiels de consulter leurs conseillers financiers en faisant référence à leurs propres situations et leur aversion au risque, concernant les conséquences financières d’un investissement dans le Fonds.

Risque de liquidité des Actifs du Fonds : le risque de liquidité mesure la difficulté que pourrait avoir le Fonds à céder des montants importants des actions des Sociétés du Portefeuille dans un délai court, pour faire face à la nécessité de mobiliser de la trésorerie ou faire face à une baisse de leur valeur de marché. Le Fonds pourra être investi dans des titres non cotés sur un Marché d’Instruments Financiers. Ces titres sont peu ou pas liquides. Il n’est pas exclu que (i) le Fonds éprouve des difficultés à céder de telles participations dans des délais raisonnables et à un niveau de prix souhaité et (ii) qu’à la liquidation du Fonds, ces participations puissent être distribuées en nature de telle sorte que les porteurs de Parts deviennent des actionnaires minoritaires de plusieurs sociétés non cotées.

Risque d’investissement dans des sociétés non cotées :  un investissement dans une société non cotée est normalement plus risqué qu’un investissement dans une société cotée dans la mesure où les sociétés non cotées sont généralement plus petites et plus vulnérables aux changements affectant les marchés et les technologies et fortement tributaires des compétences et de l’engagement d’une petite équipe de direction (retournement du secteur d’activité, récession de la zone géographique, modification substantielle apportée à l’environnement juridique et fiscal, etc.). Les Sociétés du Portefeuille n’accordent à leurs actionnaires aucune garantie contre les risques de pertes en capital ou de contre-performance en termes de rentabilité en cas d’échec de leur projet de développement. Dès lors, l’Investisseur doit être conscient qu’un investissement dans le Fonds comporte un risque de mauvaise rentabilité ou de perte en capital. Ces entreprises peuvent être sensibles aux phases descendantes du cycle économique du secteur dans lequel elles exercent leurs activités. Un investissement non coté peut prendre plusieurs années pour arriver à maturité. En conséquence, alors que la performance du Fonds peut être satisfaisante sur le long terme, la performance des premières années peut être médiocre.

Nos recommandations :

  • N'oubliez pas le PLAFONNEMENT GLOBAL DES NICHES FISCALES
    La loi de finance pour 2012 abaisse ce plafond à 18 000€ pour les investissements SOFICA réalisés.Nous vous rappelons qu'il existe un plafonnement général de votre imposition sur le revenu. Vous devez lors de vos souscriptions faire attention à cela dans vos calculs.
  • Ces produits sont par nature risqués liés aux investissements dans des sociétés non cotées. Vous avez bien entendu un attrait pour la défiscalisation, mais cela est en compensation du risque à prendre pour faciliter le développement et le financement du cinéma français. Donc en souscrivant vous acceptez une perte en capital et aussi une durée de détention en générale de 5, 8 ou 10 ans et non la durée fiscale de 5 ans. Vérifiez bien que vous n'allez pas avoir besoin de cette somme, parce qu'il n'existe pas de marché secondaire.
  • La performance des SOFICA n'est pas toujours liée au succès des oeuvres financées! La sortie risque d'être en-dessous du nominal (même pour une SOFICA garantie!)
  • Avant toute souscription, nous vous recommandons de prendre connaissance des conditions générales et des notices d'informations concernant les différents SOFICA mais aussi des recommandations et conseils présents sur le site.
  • En ce qui concerne les SOFICA, nous insistons sur le fait que, même pour une SOFICA garantie, votre investissement est bloqué 8 ans et que vous risquez une perte en capital.
  • Les SOFICA sont des outils de diversification qui s'adressent à des investisseurs avertis. Ces produits sont par nature à risque et ne devraient pas représenter une part importante de vos actifs.
  • Les SOFICA s'adressent plutôt aux épargnants très fiscalisés.

Cette fiche est établie sur la base des informations fournies par nos partenaires et ne constitue en aucun cas un document contractuel. Attention : les SOFICA ne bénéficient d'aucune garantie de capital ni protection, il se peut que le capital initialement investi ne soit pas intégralement restitué.