vendredi, 13 janvier 2017 14:59

123Venture devient 123 Investment Managers...

123Venture est devenu 123 Investment Managers le mercredi 11 janvier 2017. Par ce changement de nom, la société créée en 2001 réaffirme son positionnement auprès des investisseurs individuels pour leur proposer des solutions d’investissement, tout en étant une plate-forme permettant aux expertises de se déployer.

« En 2014, nous avons fait le choix de modifier notre gouvernance et parallèlement de réaliser le spin-off de notre plate-forme de crowdlending, Lendix dirigée par Olivier Goy, que nous avons développée suite aux changements réglementaires relatifs au financement bancaire, expose Xavier Anthonioz, son président du directoire. Dès lors, une réflexion globale sur l’entreprise a été menée dès fin 2014, sachant que parallèlement nous sommes passés, en deux ans, de 40 à 65 collaborateurs, avec un patron pour chaque branche de métier et l’association de nombreux de nos collaborateurs. Nous sommes arrivés à la conclusion que nous avions une image confuse qui ne reflétait pas l’ensemble de nos savoir-faire. Cette mue était nécessaire. Nous n’étions vus que comme des fournisseurs de solutions fiscales. Il s’agissait également d’affirmer que nous sommes un point de rencontre permettant à des spécialistes de leurs domaines d’exercer : nous sommes une réunion d’hommes et de compétences à disposition d’une plate-forme qui opère sur différents métiers. Parallèlement, nous revendiquons toujours notre volonté d’accompagner les investisseurs privés sur ces classes d’actifs que nous avons contribué à démocratiser en les adaptant à leurs demandes, tout en continuant en accompagner les chefs d’entreprise dans leur développement. »

De nouvelles expertises à intégrer

Depuis sa création, la société a connu un développement régulier en intégrant progressivement de nouvelles briques à son offre au fil des rencontres et pour répondre aux attentes de ses clients et partenaires. Après s’être lancée sur le capital venture, elle a ajouté des expertises en matière de capital développement, la dette mezzanine, les infrastructures (éolien, photovoltaïque), et enfin l’immobilier (opérations de marchand de bien, viager, hôtellerie…).

La société compte désormais intégrer de nouvelles expertises : l’immobilier, vraisemblablement sous la forme de SCPI ou d’OPCI ou encore l’asset management avec une gestion actions sur les small caps de type value.

Atteindre les 2 milliards d'encours d'ici cinq ans

Par ailleurs, la société, qui a également refondu son site Internet, a indiqué vouloir continuer à externaliser lorsque cela sera nécessaire, comme cela a été le cas pour Rive Private Investment et Lendix (plate-forme de crowdlending dirigée par Olivier Goy). « En 2013, nous avions créé Rive Private Investment constituée de dix personnes, avec des bureaux à Paris, Hambourg et Genève, et qui compte d’ores et déjà 300 millions d’euros d’encours, expose Xavier Anthonioz. Ses activités sont dédiées aux institutionnels et family offices en matière d’énergies renouvelables, financement d’actifs et dette mezzanine européenne. Une levée de fonds est d’ailleurs en cours pour un montant de 150 millions d’euros. Comme pour Lendix, nous procédons à ce type d’opération lorsque nous considérons que pour que l’activité se développe plus rapidement , il convient de libérer les énergies. »

L’an passé, 123 Investment Managers a levé environ 180 millions d’euros : 120 millions via des solutions fiscales et 60 millions sur du non fiscal. Parallèlement, elle a investi environ 187 millions d’euros et réalisé pour 122 millions d’euros de sorties. Ces encours atteignent 1,2 milliard d’euros (65 000 clients) et d’ici cinq ans, l’objectif est d’atteindre les 2 milliards d’euros d’encours pour 123 Investment Managers (2 milliards d’euros également pour Rive Private Investment).

Connectez-vous pour commenter