01 77 39 00 15

Vos conseillers en investissements financiers

Choisir entre rattacher ou non son enfant, c'est choisir entre augmenter son quotient familial ou déduire une pension alimentaire. 

Principe

Si vous aidez (financièrement ou en nature) votre enfant majeur en état de besoin, il est souvent préférable de ne pas le rattacher, puisque la déduction de la pension alimentaire permet une économie d'impôt supérieure à l'avantage de la demi-part de quotient familial.

Plus la tranche marginale d'imposition du ou des parents est élevée plus la déduction de la pension alimentaire, par rapport à la demi-part de quotient familial, est intéressante.

Cas particuliers

Il peut être conseillé de rattacher son enfant lorsque :

  • le ou les parents ont déjà 2 enfants à charge : le rattachement d'un 3ème enfant permet d'obtenir, non pas une demi-part, mais une part entière supplémentaire,
  • le parent est célibataire, divorcé ou séparé et élève seul un ou plusieurs enfants (parent isolé) : le rattachement du 1er enfant à charge permet d'obtenir, non pas une demi-part, mais une part entière supplémentaire,

Si l'enfant perçoit des revenus imposables importants et qu'il est rattaché au foyer fiscal de son ou ses parents, ses revenus seront potentiellement taxés à un taux d'imposition important (taux marginal du ou des parents) . Au contraire, en cas de non rattachement, s'il avait déclaré seul ses revenus l'enfant aurait probablement été non imposable.
Dans ces circonstances, il convient de chiffrer les 2 hypothèses.

Attention : Le rattachement a d'autres effets que l'impôt sur le revenu :
  • APL perçu par l'enfant : que l'enfant soit rattaché ou non, seuls ses revenus sont pris en compte (les revenus de ses parents ne sont pas retenus), cependant, s'il est rattaché au foyer fiscal et que ses parents ont imposables à l'IFI, l'enfant ne pourra pas percevoir d'APL.
  • Taxe d'habitation des parents :
    • Les parents sont exonérés de la taxe d'habitation sur leur résidence principale lorsque le RFR (revenu fiscal de référence) du foyer fiscal est inférieur à certains seuils. Les revenus de l'enfant sont pris en compte s'il est rattaché ou s'il habite avec ses parents. Les revenus de l'enfant ne sont pas pris en compte si cumulativement, il n'est pas rattaché et réside dans un autre logement que celui de ses parents.
    • Si les parents ne sont pas exonérés de taxe d'habitation, le rattachement de l'enfant permet d'obtenir un abattement de 10 % pour charge de famille. 
      CGI. art. 1414 C
  • Réduction d'impôt pour frais de scolarité (183 € en cas d'étude supérieure) en cas de rattachement. Si l'enfant n'est pas rattaché, ni l'enfant ni les parents ne peuvent peuvent bénéficier de la réduction.
    CGI. art. 199 quater F

Rattacher son enfant

Rattacher son enfant permet de bénéficier d'une demi-part fiscale supplémentaire (voir d'une part au-delà de 3 enfants) au titre de son quotient familial. Le nombre de parts étant plus important, le montant de l'impôt est par conséquent plus faible.

Cependant, le gain fiscal est limité à 1 567 € (pour les revenus 2019) au titre du plafonnement des effets du quotient familial pour chaque demi-part additionnelle.

Ne pas rattacher son enfant

Ne pas rattacher son enfant permet de déduire une pension alimentaire, dans la limite de 5 947 € maximum pour les revenus 2019 et sous réserve qu'il soit en état de besoin.

Remarque :

Si l'enfant est hébergé gratuitement chez ses parents, :

  • il est possible de déduire un montant forfaitaire de 3 535 € pour les revenus 2019 au titre du logement et de la nourriture, sans justificatifs,
  • les autres dépenses prises en charges par les parents pour le compte de l'enfant, peuvent être déduites pour leur montant réel.

Le tout (3 535  €  + les dépenses autres que le logement et la nourriture) est déductible dans la limite de 5 947 € maximum pour les revenus 2019.

L'enfant doit déclarer cette pension alimentaire dans la propre déclaration. Il restera en principe peu ou pas imposé du fait du faible montant de la pension alimentaire et de l'exonération des rémunérations de stage et d'apprentissage jusqu'à 1 SMIC, soit 18 255 € pour les revenus 2019.

VIDEO : Rattacher un enfant majeur - quel taux de prélèvement à la source ? 

VIDEO : Impôt sur le revenu : devez-vous rattacher votre enfant majeur ? 

Fidroit : Dernière mise à jour le 30 mars 2020








Donnée Invalide
Donnée Invalide
Entrée non valide
Entrée non valide
Donnée Invalide
Donnée Invalide
Donnée Invalide
Donnée Invalide
Donnée Invalide
Donnée Invalide
Donnée Invalide
Merci de saisir une adresse email
Donnée Invalide

En application des dispositions de la loi 78-17 du 6/1/78 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, les données individuelles recueillies s'accompagnent d'un droit d'accès et de rectification accessible auprès d'Arobas Finance par courrier ou par mail : info @ arobasfinance.fr
Je reconnais avoir pris connaissance des avertissements AMF propre à chaque produit proposé et du document d'entrée en relation d'Arobas Finance.

Actualités

Le M@g Arobas Finance n°80 / Impôts 2020…

30-11--0001 Les lettres éditées par Arobas Finance

Premier cabinet français à être certifié par l'AFNOR Certification. AROBAS FINANCE Le M@G n° 80 Mai 2020 Nous contacter au 01 77 39 00 15   SOMMAIRE Nous sommes heureux de vous adresser le dernier numéro du M@G d'AROBAS...

En savoir plus...

Lettre fiscale n° 10 - Les conséquences …

30-11--0001 Les lettres éditées par Arobas Finance

Premier cabinet français à être certifié par l'AFNOR Certification. AROBAS FINANCE Lettre Fiscale n° 10 du 2ème trimestre 2020 Nous contacter au 01 77 39 00 15 SOMMAIRE LA UNE : COVID-19 : Les conséquences patrimoniales du virus ZOOM...

En savoir plus...

IR – Faut-il rattacher ou non son enfant…

24-04-2020 Actualité Fiscale

Choisir entre rattacher ou non son enfant, c'est choisir entre augmenter son quotient familial ou déduire une pension alimentaire.  Principe Si vous aidez (financièrement ou en nature) votre enfant majeur en état de besoin, il...

En savoir plus...

Le M@g Arobas Finance n°79 / Dossier Spé…

30-11--0001 Les lettres éditées par Arobas Finance

Premier cabinet français à être certifié par l'AFNOR Certification. AROBAS FINANCE Le M@G n° 79 Avril 2020 Nous contacter au 01 77 39 00 15 Plus que jamais à vos côtés Cher(e)s Client(e)s, cher(e)s Prospects et cher(e)s...

En savoir plus...

Toutes les informations présentes sur le site de Arobas Finance, notamment dans le domaine financier et fiscal, sont indicatives et n’engagent pas notre responsabilité. Les simulations sont offertes à titre informatif. Les informations diffusées ne constituent pas un conseil en investissement, ni une incitation à investir sans assistance de Arobas Finance. Arobas Finance n’est pas responsable des erreurs ou des défauts d’information relatifs aux modifications des dispositions juridiques et administratives survenant après leur diffusion sur le site. Arobas Finance agit cependant pour mettre régulièrement les informations à jour. Arobas Finance n’est pas responsable des résultats de l’utilisation des informations communiquées aux visiteurs du site Internet, sans son conseil. A savoir : tout investissement comporte des risques de perte en capital. Les performances précédentes ne garantissent pas les futures.