FAQ Immobilier, SCPI et OPCI

Poser votre question ou sélectionnez la FAQ qui vous intéresse...

Nos Solutions et produits financiers associés


Une diversification semble judicieuse dans la plupart des investissements. Une allocation entre immobilier de bureaux et d’habitation semble souhaitable.

> Voir l'article

Le rendement de ce type d’immobilier est sensiblement le même (7% en 2006). Ce qui différencie ces investissements, c’est le type de locataire.

> Voir l'article

Dans une SCPI : Dans la plupart d'entre elles, le gestionnaire met un marché de gré à gré en place afin de confronter les acheteurs avec les vendeurs. Il existe un système de...

> Voir l'article

Oui, la souscription de parts de SCPI ou OPCI à crédit le permet puisque le déficit lié au paiement des intérêts d’emprunt est reportable 10 ans.

> Voir l'article

Oui, nous avons des accords avec des établissements bancaires spécialisés ou non pour vous aider dans ce montage tout en bénéficiant de conditions avantageuses.

> Voir l'article

La quasi-totalité des revenus que vous allez percevoir sont des revenus fonciers. Chaque gestionnaire vous adresse régulièrement un relevé précis des montants à déclarer avec une note explicative. Ce montant tient compte...

> Voir l'article

Les frais de souscription sont inclus dans la valeur liquidative ou sur le prix de souscription.

> Voir l'article

Reportez vous à comment vendre ces parts ? En plus nous vous conseillons de garder vos parts assez longtemps. De plus si vous avez investi dans une SCPI ROBIEN vous avez un engagement...

> Voir l'article

Les parts de SCPI, étant d’une totale transparence, permettent comme pour l’immobilier classique, de rentrer dans la succession. L’avantage étant que l’on peut diviser 100 parts et non pas l’immeuble ! De...

> Voir l'article

Oui, et c’est même recommandé. La donation en nue-propriété de vos parts vous permet de transmettre un capital qui sera régulièrement valorisé (donc hors ISF), avec des droits de succession réduits voir nuls....

> Voir l'article

En l’absence de statistiques précises, on évalue généralement le nombre d’appartements en loi de 1948 à plus de 100 000 en région parisienne. Sur certains appels d’offres auxquels nous répondons à Paris, ils...

> Voir l'article

La disparition de la loi de 1948 a été annoncée à de nombreuses reprises, notamment en 2004. De toute façon, nous avons déjà préparé l’après loi de 48 avec l’acquisition d’autres biens équivalents...

> Voir l'article