AROBAS FINANCE | FCPI-FIP | SOFICA| ASSURANCE VIE | PERP | MADELIN | SCPI-OPCI | IMMOBILIER | CREDIT | RETRAITEEPARGNE SALARIALE

Vos conseillers en
investissements financiers

01 77 39 00 15

Recherche

Revue de Presse...

Distrib investNicolas Bazinet : "A mon sens, les modèles de gestion automatisée fonctionnent sur des trends mais pas sur la durée"

Interview de Nicolas BAZINET par Jérémie GATIGNOL de Distrib Invest :

A l'occasion de la participation d'Arobas Finance aux coupoles 2016, Nicolas Bazinet est revenu sur le fonctionnement du cabinet de gestion patrimoniale parisien. Il a notamment insisté sur l'importance de la certification ISO 22222 et de la communication numérique mise en place par Arobas Finance pour ses clients.

Encouragez-vous vos collaborateurs à être certifiés (SFAF, CFA, CGPC, etc.) ?

Nicolas Bazinet : À l’heure actuelle, notre budget formation est trop limité. Nous avons préféré mettre en place l’ISO 22222 et suivrons les formations inscrites dans ce sens. L’idée est donc de mettre en avant la certification du cabinet. Les certifications individuelles seront peut-être encouragées dans le futur en fonction du développement de la société. En revanche, au niveau du recrutement, nous apprécions les profils ayant des diplômes et des certifications intéressantes pour la gestion patrimoniale.

Encouragez-vous vos collaborateurs à assister à des formations externes ? Si oui, sur quelle thématique ? Auprès de quel organisme ou association ?

N.B. : Nous encourageons nos collaborateurs à suivre des formations sur la réglementation de notre activité, principalement auprès de l’ANACOFI, dont nous sommes adhérents. Nous suivons également des formations faites par nos partenaires et nous formons notre assistante aux LAB et réglementation via nos procédures.

Quelles sont les meilleures initiatives que vous avez menées pour former vos collaborateurs et leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences ?

N.B. : En 2015, nous n’avons pas eu beaucoup de temps à accorder à des initiatives particulières. Nous nous sommes concentrés sur les validations minimum demandées par l’AMF.

Comment entretenez-vous le suivi des fonds sélectionnés (due diligences) ?

N.B. : L’un de nos collaborateurs, Sylvain Gaignon, s’occupe de tout le suivi des fonds et de la sélection des gérants. Il assiste aux différentes réunions des sociétés de gestion et reçoit régulièrement les gérants dans nos locaux. Nous utilisons également les services de Quantalys Morningstar afin d’évaluer quantitativement les fonds mais aussi pour suivre différents aspects (volatilité, comportement, classement).

Comment structurez-vous le devoir de conseil en gestion financière envers vos clients ?

N.B. : Le plus important est d’avoir une bonne connaissance des fonds en amont. C’est indispensable pour prodiguer un conseil de qualité. Nos clients remplissent un questionnaire de connaissances financières et juridiques, afin d’identifier les notions qu’ils possèdent dans ces domaines. Ce questionnaire nous donne une base de travail pour adapter nos conseils à chacun d’entre eux. L’étape suivante est de déterminer les objectifs des clients et d’établir une allocation correspondante. Nous publions également six lettres d’informations par an dédiées aux marchés financiers, à destination de nos clients. À ces six lettres s’ajoutent deux commentaires de gestion, qui portent sur un portefeuille global. Nous restons évidemment à la disposition de nos clients pour leur faire un commentaire personnalisé, oral ou écrit, quand ils le demandent.

Nous échangeons, au moins une fois par an en direct, avec chacun d’entre eux, par téléphone ou en rendez-vous (ndlr : Arobas Finance compte 1500 clients dont 300 en conseil financier). 50 % de notre charge de travail sont dévoués au conseil financier et 50 % à la défiscalisation. Enfin, nous réalisons une fiche de suivie par an et par client.

Affichez-vous le taux d’ouverture (la part de fonds externes utilisée par rapport aux fonds maison ou aux investissements en direct, produits blancs inclus) ?

N.B. : Nous ne sommes pas une société de gestion, nous n’avons pas d’offre de gestion. Le taux d’ouverture est donc mécaniquement de 100 %.

Avec combien de gérants externes travaillez-vous ?

N.B. : Nous travaillons avec une vingtaine de gérants externes auxquels s’ajoute une demi-douzaine de gérants sur des demandes spécifiques de nos clients.

Combien de gérants rencontrez-vous chaque année ?

N.B. : Chaque année, nous rencontrons environ 40 gérants aux travers des différentes réunions organisées par les sociétés de gestion mais aussi des rendez-vous que nous organisons dans nos locaux.

Quel est le pourcentage d’intégration de nouveaux fonds dans la liste de suivi (watch list) ? Dans la buy list ?

N.B. : En 2015, nous avons intégré trois nouveaux fonds sur notre liste de suivi. Concernant la buy list, le turnover est compris entre 20 et 30 % par an.

Sur la base de quels critères décidez-vous de sélectionner ou, au contraire, de sortir un fonds de vos buy lists et watch lists ?

N.B. : Généralement, nous sortons d’un fonds lorsqu’il a atteint ses objectifs ou les objectifs que nous lui fixions par rapport au marché, afin de prendre nos plus-values. Une autre possibilité, négative cette fois, est un problème de gestion au niveau de la société ou une déception sur les performances sur une période de 6 mois à 1 an.

Côté sélection, nous commençons d’abord par étudier plusieurs fonds possibles sur différentes classes d’actifs. Nous avons évidemment quelques critères quantitatifs comme le ratio de Sharpe, la volatilité ou le max drawdown mais le plus important reste le qualitatif. Nous prêtons beaucoup d’importance à la qualité de présentation du gérant, ses explications, l’aspect humain. Nous ne sélectionnons aucun fonds flexibles car les performances de ce type de produits sont trop instables de mon point de vue. Nous préférons des fonds qui correspondent aux objectifs de nos clients avec une allocation fixe. Nous n’utilisons pas non plus d’ETF, dont les encours peuvent parfois être supérieurs à ceux de leur sous-jacent. Il en va de même pour les produits structurés que nous évitons.

Quel est le pourcentage de fonds sortis chaque année de la buy list ? De la watch list ?

N.B. : Nous sortons en moyenne 10 % des fonds chaque année.

La mise en avant de nouvelles offres de gestion proposant en majorité des fonds externes constitue-t-elle un axe de développement dans les 12 mois à venir ?

N.B. : Nous sommes en architecture 100 % ouverte. Toute nouvelle offre de gestion doit répondre à des objectifs nouveaux de la part de nos clients ou aux changements constants de l’environnement économique.

Combien de nouveaux gérants avez-vous proposé à vos clients en 2015 par rapport à 2014 ?

N.B. : En 2015, nous avons proposé trois nouveaux gérants à nos clients.

Avez-vous soutenu financièrement la création et/ou le développement d’une société de services financiers (société de gestion, FinTech, etc.) ? Si oui, sous quelle forme ? Si non, envisagez-vous de le faire ?

N.B. : Nous envisagions un investissement dans les FinTech, mais nous avons décidé d’attendre pour des questions de trésorerie mais aussi parce que nous voulons avoir un peu plus de recul avant d’investir. C’est un secteur sur lequel ma conviction reste encore à faire. Je suis persuadé qu’il va y avoir un bouleversement de la profession, qui ne sera pas forcément au profit du client, mais les conditions de ce bouleversement ne sont pas encore claires.

Je ne suis pas certain que la population française soit assez importante pour permettre aux FinTech de réussir. Ces dernières s’appuient sur un modèle de masse qui ne correspondra peut-être pas au nombre de clients disponibles. À mon sens, les modèles de gestion automatisée fonctionnent sur des trends mais pas sur la durée et ils ne prennent pas forcément bien en compte les objectifs des clients. Un questionnaire automatique ne pourra jamais appréhender les spécificités de chaque client.

Aujourd’hui, les grandes banques retirent leurs agences des rues, c’est donc à nous d’aller conquérir la rue ! Il ne faut pas oublier de garder la dimension humaine qui compte énormément pour beaucoup de nos clients.

Et, plus précisément, quel type de partenariat innovant avez-vous conclu, avec au moins une société de services financiers pour la soutenir dans son développement commercial, au cours des 12 derniers mois ?

N.B. : Aucun. Nous sommes trop petits pour essayer d’inventer ce genre de système seul ou en partenariat. Notre travail s’est porté sur nos sites internet, l’assurance-vie online et notre communication externe.

Quelle est votre politique par rapport aux petites sociétés de gestion ? Vous intéressent-elles ?

N.B. : Les petites sociétés de gestion sont intéressantes mais elles sont aussi beaucoup plus compliquées à justifier auprès des clients. Il est toujours plus simple d’expliquer à un client une perte sur un fonds Rothschild que sur celui d’une petite société de gestion. Ce n’est pas équitable, mais c’est la réalité. Il nous arrive tout de même de regarder certaines petites sociétés de gestion qui ont des expertises fortes.

Nous ne faisons pas d’incubation de fonds. Nous sélectionnons plutôt des moyennes ou des grosses sociétés de gestion avec un long track record. Il y a huit ans, nous avons eu une mauvaise expérience avec une petite société de gestion et certains clients m’en parlent encore !

Dans quel(s) autre(s) domaine(s) estimez-vous avoir fait preuve d’audace par rapport à vos concurrents ? Par rapport au marché en général ? 

N.B. : Nous avons réalisé beaucoup de choses au niveau de la communication numérique et de la mise à disposition d’outils et d’informations pour nos clients sur la déclinaison de nos sites (123perp.com, 123FCPI.com, 123SOFICA.com, etc.). Nous nous efforçons de rester dans l’air du temps, ce qui n’est pas toujours évident compte tenu de notre taille. Aujourd’hui, nous sommes l’un des seuls sites internet de CGP à diffuser les dernières performances des SOFICA et des FCPI. Nous avons également été le deuxième cabinet français à avoir la certification ISO 22222.

Chaque année, nous réalisons huit réunions d’informations dans nos locaux pour nos clients, nous écrivons une lettre d’information fiscale, une dizaine de lettres produits et une lettre financière. La transparence est un élément qui nous tient particulièrement à cœur. Nous dévoilons systématiquement à nos clients tous les détails de notre rémunération, quand ils souscrivent un produit par notre intermédiaire. Il y a 3 ans, nous avons également mis en place un système de points de fidélité : « Arobas privilège ». Il permet aux clients qui souscrivent des produits avec nous de cumuler des points qu’ils peuvent ensuite transformer en chèques cadeaux.

 Propos recueillis par Jérémie GATIGNOL

http://www.distribinvest.com/fr/focus-expertises/cgp4/coupoles-20162/interview-coupoles-2016-arobas-finance-nicolas-bazinet-president.html

LE FIGARO - Article de presse du 12/10/2015

LE FIGARO : " Nos conseils pour défiscaliser sans danger"

Les 3 SCPI d’ Urban Premium recommandées par LE FIGARO

Article Le Figaro (cliquez dessus pour ouvrir l'article)

Article Urban Premium (cliquez dessus pour ouvrir l'article)

Distrib Invest - L'antenne des sélectionneurs de fonds 

Portraits : Découvrir des personnalités sous un autre angle. Du 23/03/2015

Nicolas Bazinet : L’esprit d’entreprise de père en fils
24.03.15

« Depuis tout jeune, je souhaitais travailler dans les métiers du luxe, mais les métiers d’argent m’intéressaient aussi », confie Nicolas Bazinet, fondateur et directeur général d’Arobas Finance. Fils d’une couturière et d’un ingénieur conseil en entreprise, Nicolas Bazinet s’est toujours passionné pour les matières, les tissus… mais ce sera finalement son second choix qui l’emportera.

Stratégies : Comprendre les modes de gestion privilégiés et les stratégies de développement. Du 23/03/2015

Une journée chez Arobas Finance
24.03.15

Créée en 1999, Arobas Finance est une société de conseil en gestion de patrimoine assez particulière car celle-ci met à la disposition des particuliers une douzaine de sites spécialisés dans les produits financiers : SCPI, FCPI, contrat d’assurance vie, PERP, Madelin… 

Le Point "spécial placements" : FIP et FCPI Quand gagne-t-on? du 20/11/2014

Fonds d'investissement : la loterie des performances : Le Monde du 13/10/14

« La performance dépend en grande partie des millésimes, prévient Nicolas Bazinet, directeur général d’Arobas Finance. Les fonds qui ont été lancés lorsque les marchés boursiers battaient des records ont investi dans des sociétés qui étaient trop valorisées et ont donc rarement réalisé de bonnes performances. » En revanche, les générations mises sur le marché lorsque la Bourse broyait du noir s’en sortent souvent mieux. C’est pourquoi M. Bazinet recommande d’y investir avec parcimonie, mais régulièrement, « afin de lisser les prix d’entrée ».

ISF-PME 4 façon simples d'investir avec une réduction d'impôt par tout sur l'ISF le 28/04/2014

Le Particulier Groupe Figaro : Le guide des experts vous présente les intervenants de la gestion de patrimoine 18/12/13

Merci BFMTV et Frédéric DURAND-BAZINET de citer notre site www.123fcpi.com vers la 6ème minute.

 

Nicolas Bazinet, fondateur d’Arobas Finances, explique comment son cabinet a décroché la certification AFAQ ISO 22222 par L'AFNOR du 14/11/2013

Premiers cabinets de conseil en gestion de patrimoine certifiés AFAQ ISO 22222 du 24/09/13 de GPOmag.fr

D'anciens professionnels de la finance devenus CGPI Investissement Conseils du 1/12/12

Réduire ses impôts avec les FCPI ne vaut pas forcément le coup. lemonde.fr "Un détour par le site 123fcpi.com, qui tient à jour une base de données très complète..."

La tribune de l'assurance Octobre 2012

Sofica : 11 sociétés agréées en 2012-2013 pour une enveloppe de 63 millions d’euros par toutsurlesimpots.com le 10/11/2012

Participation de Nicolas BAZINET à la convention CGPC (25/10/12) avec Gilles ARTAUD sur le thème : Comment satisfaire et recruter de nouveaux clients grâce au WEB?

Convention CGPC Nicolas BAZINET - Gilles ARTAUDConvention CGPC - Nicolas BAZINETConvention CGPC - Nicolas BAZINET

Comment choisir son conseil en patrimoine par Challenges le 21/9/11

Défiscalisation : premier clap pour l'investissement dans le cinéma par la tribune.fr le 12/10/11 à 13:03

Investissement Conseils N°734 Mars 2011 : Un site dédié à l'épargne salariale...

Radio BFMRetrouvez nous chaque mercredi à 10h03 sur BFM dans l'émission "Intégrale Bourse" pour un point sur les marchés

Comment choisir son conseil en patrimoine par Challenges magazine n° 269 page 80 et et internet

Arobas Finance et Arobas RH lancent www.123epargnesalariale.com dans indicerh.net le 27/10/2010

SOFICA : top départ pour investir dans le cinéma en défiscalisant par la Tribune du 21/10/2010

Nouveau-magazine.fr du 4/8/2010 Courtage, assurance, investissement... Arobas Finance facilite vos démarches.

Nouveau-magazine.fr du 20/7/2010 Demandez conseil à Arobas Finance

Nouveau-magazine.fr du 9/7/2010 Arobas Finance vous accompagne dans tous vos investissements

Les sites www.123fcpi.com et www.123fip.com sont largement repris dans "Quels FCPI choisir en 2010?" de la journaliste Nathalie LEVRAY.

L’épargne salariale n’est pas un dispositif suffisamment mis en valeur ou connu dans les entreprises, principalement dans les TPE-PME où le taux d’équipement reste faible (seulement 15% des PME et TPE sont équipés d’un dispositif d’épargne salariale, soit 2 entreprises sur 10 en 2008)...

Focusrh.com le 27/10/2010 Arobas Finance et Arobas RH lancent www.123epargnesalariale.com
Par l’intermédiaire de cette interface, l’épargne salariale est traitée dans sa globalité : intéressement, participation, Plan d’Epargne Entreprise/Plan d’Epargne Interentreprises (PEE/PEI), Plan d’Epargne Retraite Collectif/Plan d’Epargne Retraite Collectif Interentreprises (PERCO/PERCOI)....

L'ARGUS de l'assurance.com du 25/10/2010
Arobas fait la promo de l’épargne salariale. La société de conseil en gestion de patrimoine Arobas Finance a lancé en partenariat avec Arobas RH, spécialisée dans l’externalisation de la fonction RH, 123epargnesalariale.com, un site présentant l’ensemble des dispositifs d’épargne salariale (intéressement, participation, PEE, Perco…). L’occasion également de mettre en avant l’offre de gestion et de suivi assurée par...

La Tribune du 30/6/10
Les principaux sites qui en proposent sont [...], ou encore 123sofica.com.

Moneyweekdu 6/4/2010
Trucs et astuces pour alléger votre ISF

Challenge du 25/02/10
"Nicolas Bazinet ...et éditeur du site 123fcpi.com, qui...pointe les risques sur certaines PME et holdings spécialisés dans les énergies...montages financiers fiables".

Courrier Cadres de janvier 2010
"...un bon vieux club, autour d'un thème de travail" Arobas finance est membre d'ETHIC avec Sophie de Menthon et d'Option Initiatives.

Capital de décembre 2009
Référencement de nos sites

Challenge.fr du 26/11/2009
Nombre de ces véhicules se sont spécialisés dans les énergies renouvelables. «C'est le bon moment pour investir sur ce secteur, la purge est faite», conseille Nicolas Bazinet, fondateur du cabinet de conseil en gestion Arobase Finance.
Choisissez 123FCPI.com,... ou les courtiers en ligne : ils rassemblent les offres des meilleures sociétés de gestion... à moindres frais.

Le Particulier novembre 2009 n°1042
Pour accéder à un plus large choix de fonds, rendez vous sur les sites de conseillers en gestion de patrimoine (www.123fcpi.com)

Ecobank.fr du 05/11/09 a 16h39
Voici quelques sites intéressants sur les FCPI et Sofica http://www.123fcpi.com et http://www.123sofica.com

Forum de l'investissement du 9 et 10/10/2009
Participation au Forum de l'investissement

Speed meeting PPA du 06/07/2009
Participation au forum PPA pour recruter

Les echos.fr du 30/04/2009
Si votre conseiller est en panne d'idées... Arobas finance propose...

MoneyWeek du 29/04/2009
Il existe un portail sur internet : www.123fcpi.com. Celui-ci donne un classement des performances des fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) et des fonds d'investissement de proximité (FIP), et fourmille de renseignements.

ACTIFS - AGEFI.fr du 01/05/09
Annonce du lancement de Arobas Partenaires

Capital.fr du 03/02/2009
ou les sites spécialisés (123sofica.com,...

Challenges.fr 15/11/2008
Forum sur la déclaration d'impôt, les derniers arbitrages et les produits défiscalisants

SOFICA A Plus Image 11/2008
BALO des établissements pouvant recevoir les souscriptions de la SOFICA A Plus Image

L'emmerdeur internationnal 11/2008
Référencement de nos sites sur les FCPI, FIP, FIP ISF

Challenges.fr du 20/11/2008
«On est souvent loin des 15% espérés sur le secteur du private equity. Investirprogressivement chaque année permet de lisser les risques : au bout de huit ans, les premiers remboursements permettent de défiscaliser sans effort», indique le conseiller indépendant Nicolas Bazinet, gérant d'Arobas Finance

 

Patrimoine et Marchés de septembre 2008
Article de fond sur la défiscalisation pour qui? et pourquoi?

Le Particulier mai 2008 n°1025
Pour Nicolas Bazinet, directeur général du ­cabinet de gestion de patrimoine indépendant Arobas Finance, par ailleurs éditeur du site 123 FIP, "on a tout intérêt à choisir un FIP dans des régions moins convenues."

lavf.com site boursier de MoneyWeek du 23/05/2008
Conseil : De nombreux sites offrent de souscrire à des FIP et des FCPI à frais réduits : 123fcpi.com, 123fip.com

 

Challenges.fr du 20/03/2008
Je déconseille l'investissement en direct à mes clients non entrepreneurs, sauf coup de coeur ou raisons familiales», prévient Nicolas Bazinet, cofondateur d'Arobas Finance.

L'as Patrimonial de février 2008

lavf.com site boursier de MoneyWeek du 14/12/2007
Reprise de nos sites internet pour les FCPI, FIP et SOFICA

Investir du 24/11/2007
Référencement de nos sites

AMF 11/07
Inscription à l'AMF en tant que CIF

Venture Class du 27/11/2007
Le cabinet de gestion de patrimoine indépendant, Arobas Finance, vient d'annoncer la possibilité de souscrire à trois FIP ISF agréés par l’AMF.

AROBAS FINANCE lance de nouveaux sites
(Newsmanagers.com 16/10/2007) - Le cabinet de gestion de patrimoine indépendant Arobas Finance vient de lancer ses nouveaux sites Internet dédiés à l'investissement dans les FCPI, les FIP et les SOFICA. Ils présentent des outils et des informations sur les produits commercialisés.

Extraits Référencement :
B*Capital notre dépositaire bancaire
http://www.mon-guide-web.com/
http://www.usinenouvelle.com
http://www.seek-blog.com
http://experts-univers.com/renseignement-sur-la-fip.html
http://www.publi-news.fr/data/29102008/29102008-100240.html
http://www.wikio.fr/
http://www.artisans-commerces.com/paris-75-paris-30798-finances-41-gestion-de-portefeuilles-269.html
http://societe.journaldunet.com/fiche/chiffre_cle/28927/arobas_finance.shtml
http://www.hotfrog.fr/Entreprises/Arobas-Finance_3437947
http://www.partenaire-financier.eu/fonds-d-investissement-speciaux-206.html

Forum extraits :
http://www.boursorama.com/forum-sicav-et-fcp-isf-et-fcpi-fip-385883292-1
http://www.latribune.fr/vos-finances/impots/produits-de-defiscalisation/20091013trib000432939/le-lancement-des-sofica-2009-est-imminent.html
http://www.lefigaro.fr/impots/2009/10/14/05003-20091014ARTFIG00676-dix-pistes-pour-reduire-ses-impots-avant-le-31-decembre-.php?mode=commentaires
http://www.boursorama.com/forum-fip-fip-isf-et-investissement-en-366233422-1
http://www.latribune.fr/patrimoine/impots/impots-isf-les-decisions-a-prendre-avant-le-31-decembre/20081128trib000315373/isf-le-1er-janvier-il-sera-trop-tard.html
http://experts-univers.com/fip-isf.html
http://www.boursorama.com/forum-fip-a-proximite-fr0010499558-378502171-1

 

Plus dans cette catégorie : « Philosophie Nos Partenaires »
Connectez-vous pour commenter

Ce site est édité par Arobas Finance © 2005-13 Arobas Finance. Tous droits réservés.

Arobas Finance, Société de Conseil en Gestion de Patrimoine indépendante créée en 1999, sélectionne depuis son origine des placements et des produits défiscalisants pour ses clients : Assurance Vie, PEA, SCPI, FCPI, FIP, PME, Loi Girardin, SOFICA,… selon des critères de qualité et de régularité auprès de partenaires avec lesquels nous avons des relations importantes. Nos sites sont des outils décisionnels vous permettant de faire des choix justes et appropriés en sélectionnant parmi notre large gamme de produits, proposés avec des frais d'entrée réduits et raisonnables.
En défiscalisation comme en bourse, il ne suffit pas d'être connecté, il faut être informé, conseillé et guidé. Dans ce but, nous répondons à toutes vos questions.
ANACOFI CIF
ANACOFI

AROBAS FINANCE S.A.R.L. au capital de 144 936€ immatriculé au RCS Paris B 424 317 162 - 54 rue de Clichy- 75009 PARIS / Tél : 01 77 39 00 15